Comment reconnaitre un vrai serrurier ?

Dans le cas de la recherche d’un vrai serrurier il y a certains réflexes qu’il convient de cultiver et d’avoir.

Y a-t-il des critères physiques de reconnaissance ?

Pour reconnaitre vrai un serrurier il sera difficile. En principe il n’y a pas de critères physiques de reconnaissance. C’est dire que ces derniers n’ont pas une présentation extérieure qui leur est propre. Ils n’ont pas d’uniforme qui les distingue des autres artisans. Ils sont hommes comme tout le monde. Il y en a qui sont même des femmes. Pour une minorité dans certaines régions, ce sont des menuisiers. Même à ce niveau, aucune reconnaissance physique n’est notifiée. Toutefois il est vrai, qu’un vrai serrurier doit savoir comment vous renseigner sur tout ce que vous désirez savoir. Dans vos conversations, il doit être en mesure d’anticiper sur la manière dont vous lui décrivez les problèmes. De plus c’est quelqu’un qui doit vous questionner pour davantage comprendre le problème que vous lui posez. C’est le seul critère physique en mesure de distinguer un vrai serrurier d’un faux.

Faut-il considérer son équipement ?

En dehors de ce critère de conversation, il y a celui de l’équipement. Dans ce cas, il faut avoir déjà invité le serrurier pour un travail. Si cette option parait risquée, il y a une autre très simple et pratique. En matière d’équipement ce n’est pas seulement, le matériel de travail qui compte. Il y a aussi le lieu. Pour ce faire, il faut aussi se rassurer que ce dernier dispose d’un atelier de travail. C’est le moindre que tout vrai serrurier doit avoir. Cela demande de dégager un temps pour lui rendre visite. La visite est nécessaire parce que se contenter de demander seulement ne suffit pas. Il peut d’agir d’un mensonge ou d’un atelier d’autrui. Il faut donc aller voir l’atelier pour être convaincu qu’on à affaire avec un vrai serrurier.

Doit-on réclamer un certificat de formation ?

En dehors de ces deux aspects cités plus haut, il y a un dernier qui rassure plus que tout. C’est la réclamation d’un certificat de formation. Dans tous les domaines c’est ce qui ne manque pas. Tous les patrons qui forment de nouveaux employés veillent à donner un certificat de formation. C’est un document professionnel qui rassure tous ceux qui ont besoin des services du serrurier. Le serrurier qui n’en dispose pas manque alors d’expérience et peut être un faux serrurier.

Articles recommandés